Maud Fontenoy : dans le rétro partie 3 ; l’environnement

L’investissement dans la cause écologique de Maud Fontenoy: exemple de la faune

sel de la vieDéborah Grunwald : « On va profiter de ces derniers instants avec Maud Fontenoy pour présenter un de vos livres « le sel de la vie ». On sait que vous vous investissez beaucoup dans la cause écologique. »

Maud Fontenoy: « Mon constat est basé sur mon parcours de navigatrice. Quand tu traverses le 7ème continent de déchets entre Hawaï et la Californie et qui représente 5 fois la taille de la France où il y a 5 à 6 fois plus de plastique que de poissons, tu t’interroges. Quand tu reviens sur Terre et que tu travailles comme je le fais au sein de la Maud Fontenoy Foundation et que tu sais qu’il y a 7 millions de tonnes de déchets qui sont rejetés dans la mer chaque année, tu te dis qu’il faut faire quelque chose. Je pense qu’il y a besoin de tout le monde mais que le changement est difficile. Est-il possible de changer ses produits d’entretien? Consommer moins d’eau sous la douche ? Manger différemment? Et c’est cela qu’il faut faire. Au niveau politique il faut faire de grandes actions comme les différents sommets internationaux qui aujourd’hui ont un véritable impact. On voit qu’aujourd’hui la Chine, l’Inde avec le solaire…tout le monde a pris conscience que ça va vraiment trop loin »

Déborah Grunwald : « Maud Fontenoy, vous menez un combat engagé pour préserver la planète et les océans. Vous êtes vice-présidente du conseil régional de PACA et de la côte d’Azur. Et sur la côte d’Azur il y a Antibes avec Marineland. Que pensez-vous de ce parc marin et des parcs marins en général? »

Maud Fontenoy : « C’est vrai que c’est à la fois une bonne question, une question un peu provocatrice et polémique et moi je connais très bien le chef des soigneurs du Marineland d’Antibes. C’est quelqu’un de génial qui adore les animaux, qui fait tout pour les aider et avec qui on parle beaucoup de ça. Il dit bien aussi que les animaux en captivité seraient incapables de survivre en milieu sauvage. Néanmoins, ça n’est pas aussi une chance pour ces milliers de gens qui viennent dans les Marineland et qui prennent un plaisir fou de venir comprendre le milieu marin, d’apprendre les bons gestes par ces parcs. »

Déborag Grunwald : « C’est donc de la pédagogie mais c’est aussi des animaux en captivité donc que faire? »

planete-singesMaud Fontenoy : « Ce qu’il faut c’est faire évoluer ces parcs pour que le bien-être animal soit de plus en plus respecté, il faut beaucoup relativiser les choses. Il y a quelques parcs, quelques animaux enfermés. Je ne vais pas dans les eaux car j’ai la chance de voir les animaux dans la nature mais j’essaie de ne pas juger mais plutôt de faire évoluer chaque profession. Il y a aujourd’hui la Planète des Singes dans la Vienne qui est extraordinaire, c’est un parc immense où les singes sont quasiment en liberté : voilà une belle évolution pour faire découvrir la nature aux enfants. En revanche il y a un gros travail à faire sur les animaux que l’on va manger, je choisis bien des œufs bios …cela représente des volumes considérablement plus importants. »

Atteindre ses objectifs

Déborah Grunwald : » Maud Fontenoy, dans votre livre, vous nous conseillez d’écrire des mots-clés et des objectifs qu’on aimerait atteindre à force de les visionner sur un tableau. D’y penser, ça nous aiderait à construire notre chemin. Qu’il y a-t-il sur votre tableau de visualisation chez vous? »

maud-fontenoy-enceinteMaud Fontenoy :  » Le fait qu’à 40 ans je voulais être maman avec beaucoup d’enfants et un mari qui m’aime et il s’avère que je me marie fin Mai prochain donc du coup je suis très heureuse et là j’attends mon quatrième bébé, un petit garçon pour le mois de Juin donc je suis très heureuse aussi. Cela va me donner beaucoup de travail mais c’est un de mes rêves qui se réalise.  »

 

Vous pourrez retrouver les parties précédentes de l’émission avec Maud Fontenoy sur les liens suivants : partie 1 et partie 2

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s